Paysages RéCréatifs

Ce projet d’ateliers est le fruit de la collaboration de 4 intervenants artistiques de l’association iDi.
Il a été proposé au centre d’animation Monséjour pour les enfants entre 3 ans et 6 ans. Le projet global propose une expérimentation du Paysage autour des notions de tableau, d’habitants et d’habitats sur les plans sensible et onirique. Les enfants ont créé des œuvres in situ éphémères, des carnets d’observation de la nature, des Habitats Microcosmiques et des Mobiles Monstrueux. Les intervenants artistiques ont chacun proposé des ateliers en fonction de leur(s) pratique(s) artistique(s). Une restitution des ateliers a été organisée au cours d’une manifestation annuelle du centre: le Pique-nique de la Rentrée réunissant les familles des enfants inscrits ainsi que les résidents du quartier.

 

Atelier paysage : de la représentation à l’œuvre in situ -Laura Marquès-

«L’atelier, divisé en plusieurs parties, propose de s’approprier le paysage par la représentation et par l’intervention directe, afin de prendre conscience de la possibilité de transformer l’environnement par une action »

 

Microcosm City -Charles Badi –

“Les jeunes du centre d’animation Monséjour se sont vu confier la lourde tâche de construire des abris pour les tous petits habitants du parc Monséjour. Les architectes en herbe ont du imaginer et fabriquer les logements mais aussi illustrer la façon de vivre à l’intérieur.”

Ateliers LAND ART -Christophe Pires-

« Les enfants sont intervenus sur l’espace qui les accueille: le parc du centre d’animation Monséjour. Promenades, explorations, prises de vues, sculptures « insitu », ont pemis de se rendre compte, de découvrir ou de redécouvrirle lieu, de se l’approprier. Le tout étant de prendre conscience du pouvoir d’action que l’on peut avoir sur notre environnement.
Véritable travail autour de la nature et plus particuliérement sur l’éphémère, les ateliers ont été un lieu de rencontre entre les enfants du centre et l’espace du parc. Ces investissements ont donné résultat à: une série de vignettes photographiques qui met en image le processus d’action sur notre contexte (décontextualisation/ recontextualisation). Et une installation « in situ », sculpture éphémère au sein du parc a été créée pour agir sur le lieu à plus grande échelle. »

 

La maman des Monstres et ses mobiles monstrueux -La Grande Hourcq-

“Le monstre représente: nos peurs, nos difficultés, nos angoisses. C’est en jouant avec ces dernières que l’on apprend à les apprivoiser, que l’on grandit, que l’on s’émancipe. Nos Monstres grandissent dans notre imaginaire, dans nos pensées. Pour combattre ces images fantasmagoriques, il faut se créer des images mentales et des objets réels qui agissent au-delà du monde sensible. En créant de vrais petits monstres gentils, les enfants se fabriquent des doubles oniriques et magiques qui vont les protéger de leurs cauchemars… pour de vrai!”

 

 

 

Presse

Article Sud Ouest

Télécharger les photographies exposées à Monséjour

http://goo.gl/cXM5g

 

 

Objectifs du projet d’ateliers

* Sensibiliser les tout petits à la création collective
* Sensibiliser les tout petits à la création in situ.
* Renforcer l’imaginaire
* Changer le regard sur un lieux usuel
* Proposer un projet interdisciplinaire
* Développer l’observation
* Explorer le thème du paysage dans l’art
*Passer de l’espace tridimensionnel à sa représentation en deux dimensions (et vice-versa)

Effectifs

1 intervenante artistique/directrice bénévole : Sarah Hourcq (alias La Grande Hourcq)
2 Intervenants artistiques : Charles Badi et Christophe Pires
1 plasticienne: Laura Marquès
1 stagiaire photographe/graphiste : Élodie Biscarrat

Temps d’intervention : 2mois
Période : Juillet, Août 2012
Fréquence : 2 jours par semaine

 

Licence Creative Commons

Paysage RéCREATIF de Association iDi est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé.