BD augmentée

La classe de 5e 3 du collège Monséjour de Bordeaux a réalisé une BD augmentée sur la thématique des objets connectés

L’artiste Sarah Hourcq a aidé techniquement les élèves à transposer leurs idées en langage graphique. Les étudiants se sont questionné sur la relation qu’entretiennent la narration, le texte et l’image dans une bande dessinée.

Les élèves après avoir écrit le synopsis de leurs histoires, accompagnés par leurs professeurs; l’ont transformé en story-board, ils se sont mis en scène pour vivre le scenario et l’illustrer en photographies. Ces dernières ont été imprimées puis décalquées par les élèves afin d’apporter une réalité graphique et d’unifier le résultat.  La mise en couleur et la mise en page ont été réalisées par la plasticienne

Dans un second temps, l’artiste Jeanne Tzaut a accompagné la réalisation des vidéos incluses dans la BD par la lecture de QR codes.

Ce projet a reçu le soutien de l’ESPE Aquitaine, dans le cadre du projet ERISK. Mais également du laboratoire de recherche IMS UMR 5218 CNRS- Equipe RUDII de l’Université de Bordeaux.

Ce projet a été soutenu financièrement par la fondation MAIF.

Vous pouvez retrouver la version numérique de la BD ici.

Printemps 2018